Yunka Trek Pérou

Vos spécialistes treks et routes incas au Pérou

Recherche

Choix par cordillères

Route inca de l'apu Pariacaca (7 j.)

  • Voyage sur mesure : oui, nous contacter.
  • Difficulté : Engagé

Offre spéciale été 2014 : Grande traversée des cordillères Yauyos et Pariacaca en 11 jours (dont 3 jours sur la grande route inca). Départ : 6 août 2014 (de Lima). Retour : 16 août 2014. Départ garanti (déjà une personne inscrite). Prix : à partir de 1230 USD / personne (fiche technique : Fiche technique complète en téléchargement : cliquez ici)

 

Points fortsJour par jourCarte(s)Compris / Non compris

Isolée, méconnue et jouissant de paysages spectaculaires, la cordillère de Pariacaca est pourtant très proche de la capitale, Lima. Son emblême est le massif du Pariacaca, une des montagnes sacrées les plus connues du Pérou. A ses pieds, se niche la route inca qui reliait Jauja au site sacré de Pachacamac, situé sur les rives du Pacifique, au sud de la capitale péruvienne.

Depuis les contreforts de la cordillère, nous suivrons une très ancienne voie qui nous mènera en plein cœur du massif, un endroit exceptionnel qui nous permettra de suivre l’une des plus belles portions des chemins préhispaniques du Pérou.

Note : le profil de cet itinéraire est engagé. Nous vous recommandons une période d'acclimatation à l'altitude de quelques jours avant de l’entreprendre.

Jour 1 : LIMA – SAN JUAN DE TANTARACHE
Le sentier inca appartenant au Qhapaq Ñan et qui connecte le site de Pachacamac, installé sur la côte Pacifique (sud de Lima), à Jauja, emprunte la vallée de la rivière Lurin. En début de matinée nous quittons Lima en transport privé avec notre équipe en direction de Huarochiri. L’itinéraire sinueux nous permettra d’observer à plusieurs reprises des restes archéologiques de cette antique voie inca que nous suivrons dès le lendemain, à pied, pour approcher du Pariacaca. On pourra noter, pendant tout le trajet, la proximité des hautes Andes et de l'océan, séparés de quelques dizaines de kilomètres tout au plus: le changement de paysage est spectaculaire. A notre arrivée à San Juan de Tantarache (3 400 m), nous nous installons dans une petite auberge rurale. Rencontre avec notre équipe de llameros (éleveurs de lamas). Nuit en dortoirs (confort modeste).

Temps de transport : 6 h 00 environ

Jour 2 : SAN JUAN DE TANTARACHE – MESA REDONDA
Nous laissons San Juan de Tantarache pour réaliser notre première étape de trek. L’objectif est de suivre les rives de la rivière San Lorenzo par le sentier inca que nous rencontrons peu après le village. Contrairement à la large voie observée la veille durant notre transfert, le sentier dépasse ici rarement les 3 mètres de large, jouant avec les reliefs chaotiques de la vallée du rio San Lorenzo. A Tres Rios, confluence des rivières Carhuapampa, Marga et San Lorenzo, nous bifurquons plein Est dans la vallée du rio Marga pour le suivre jusqu’à Sicacancha : la montée est très progressive puisqu’elle suit le fond de vallée. A cet endroit, celle-ci se referme sur la rivière, donnant naissance à des cascades et à un canyon profond ; nous poursuivons notre marche encore un peu pour atteindre notre campement du soir, à Mesa Redonda, un plateau situé à 4100 m d’altitude, qui marque la transition entre les vallées transversales et la haute puna. Installation et nuit en campement.

Temps de marche : 6 h 00
Dénivelé : + 700 m

Jour 3 : MESA REDONDA – LAGUNE PITICOCHA
Nous quittons le promontoire sur lequel nous avons installé notre campement pour poursuivre notre parcours et atteindre notre premier col d’altitude (Occha, 4 700 m). Il offre un panorama spectaculaire sur le versant Ouest du massif de Pariacaca. Aujourd’hui ce col est un lieu de passage des paysans nomades qui voyagent vers les villages des vallées inter-andines pour vendre ou troquer leurs marchandises (essentiellement des produits dérivés du lama, laine, viande séchée). Une longue descente nous attend alors vers la lagune Piticocha, où nous installons notre campement près d’une petite estancia où vit une famille d’éleveurs d’alpacas. La position du bivouac sur les rives de la lagune (4 350 m), aux eaux turquoise, offre un point de vue unique. Notre regard porte vers le fond de la vallée et vient buter contre le sommet du Pariacaca (5 750 m). Nuit en campement.

Temps de marche : 5 h 30
Dénivelé : + 600 m, - 350 m

Jour 4 : LAGUNE PITICOCHA – PARIACACA – LAGUNE PITICOCHA
L’endroit invite définitivement à l’exploration. Nous consacrons cette journée à entrer au plus profond de cette vallée où s’est installé un chapelet de lagunes aux couleurs variées. L’endroit est rare et fréquenté seulement part quelques éleveurs qui y séjournent en saison sèches avec leurs troupeaux de moutons ou camélidés. Ils viennent ici chercher des tourbières alimentées par la fonte des glaces de la montagne sacrée. Nous nous rendons au plus profond de la vallée, face au cirque glaciaire où nous attend la lagune Chuspicocha (4 650 m). Retour par le même itinéraire pour retrouver notre campement sur les rives de la lagune Piticocha.

Temps de marche : 5 h 30
Dénivelé : + 300 m, - 300 m

Jour 5 : LAGUNE PITICOCHA – LAGUNE ESCALERA
Nous retrouvons ce matin le Qhapaq Ñan, où nous croisons les restes du tambo inca (relais) de Pirka-Pirka. Les paysans utilisent aujourd’hui les derniers murets en guise d’enclos pour leurs animaux.En restant sur les hauteurs de la lagune Paucartambo, nous décrivons alors un arc autour du Pariacaca pour reprendre de la hauteur et atteindre la lagune sacrée de Mullucocha, un site à la symbolique très forte dans l’esprit des populations andines de la région. On venait y faire des offrandes au Pariacaca, souvent sous la forme de mullu, un coquillage de la côte, aliment préféré de l’apu. Nous contournons la lagune par l’est à flanc de montagne et poursuivons sur un sentier empierré en parfait état de conservation avant d’élire notre lieu de campement sur les bords de la lagune Escalera (4 450 m). Nuit au campement.

Temps de marche : 6 h 00
Dénivelé : + 300 m, -150 m

Jour 6 : LAGUNE ESCALERA – TANTA
La portion la plus étonnante du sentier inca domine la lagune Escalera. Déjouant les reliefs des contreforts du Pariacaca, un escalier de plusieurs milliers de marches se trouve encore dans un état exceptionnel de conservation. Nous visitons sa partie la plus spectaculaire, baptisée Escalerayoc, avant de retourner au campement, où nous nous attardons dans la grotte de Cuchimachay, un abri pour les pèlerins venus vénérer la montagne, dont les murs sont agrémentés d’une série de peintures rupestres datant de plus de 8 000 ans. Ces peintures représentent des lamas tournés vers l’apu protecteur. Nous quittons alors cet endroit ainsi que la route inca en direction de l’unique village se trouvant à la jonction des cordillères de Pariacaca et de Yauyos, Tanta (4 300 m). Installation en auberge (au confort modeste) pour y passer la nuit.

Temps de marche : 6 h 30
Dénivelé : + 350 m, - 500 m

Jour 7 : TANTA – LIMA
Un long transfert nous attend aujourd’hui pour retrouver la capitale. Nous empruntons une piste qui longe la cordillère de Pariacaca sur son versant Ouest et qui nous réserve encore de beaux paysages avant d’arriver sur la carretera central. Transfert à votre hôtel. Dîner libre.

Temps de transport : 6 h 30

 Voir également : Pérou - Carte générale des cordillères

  © Google Earth
 

COMPRIS
·    Les transferts en véhicule privé pour rejoindre le départ du trek et revenir à Lima.
·    Un guide privé de trek francophone spécialiste de la région du jour 1 au jour 7 (et son assistant à partir de 8 participants).
·    Un cuisinier (et son assistant à partir de 6 participants).
·    Alimentation durant le trek ainsi qu’au village de Tanta.
·    La nuit en auberge au confort modeste à Tanta (dortoirs, pas d’eau chaude).
·  Equipement collectif (tapis de sol, tentes personnelles 3 places pour 2, tente mess, chaises, pharmacie collective, oxygène).
·    Mules et/ou lamas et leurs muletiers pour le portage de l’équipement collectif et personnel (12 kgs max. par personne).
·    Cheval d’urgence.

NON COMPRIS

·    L’hébergement à Lima. Grand choix d’hôtels toutes catégories. Nous consulter.
·   L’équipement individuel (sauf les tapis de sol, qui vous seront fournis) : 2 sacs, l’un d’environ 60 litres pour vos effets personnels, l’autre d’environ 30 litres comme sac de jours, chaussures de trek a tiges hautes, vêtements chauds et isolants (impératif veste type gore-tex ou équivalent), polaires, sous-vêtements chauds, gants, bonnet, casquette, crème solaire (minimum indice 40), lunettes solaires (minimum indice 3), bâtons de marche (facultatifs), sac de couchage (grand froid, type 10 degrés Confort), lampe frontale, chaussures ou sandales confortables pour les soirées au bivouac, couverture de survie.
·    La pharmacie personnelle si traitements ou soins spéciaux.
·    Des pastilles désinfectantes type micropur.
·    Les repas mentionnés « libres » (compter 3 à 8 $us par personne/repas).
·    L’assurance voyage obligatoire.
·    Pourboires aux guides, muletiers, cuisiniers.

Projets des guides Yunka Trek

Yunka Images (photos) / Qhapaq Ñan (routes incas)

Yunka Images

Qhapaq Nan

 

Contactez-nous

Yunka Trek est le premier groupement francophone de guides de trek du Pérou :

  • Partez accompagnés des meilleurs spécialistes de trek et des routes incas
  • Profitez de l'expérience de passionnés du Pérou vivant dans la cordillère des Andes

Stéphane This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. 07 68 11 52 32
>> (0051) 949 107 887

Sébastien This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (0051) 953 247 989

Suivez-nous

Participez à l'aventure Yunka Trek !

 

Twitter