Yunka Trek Pérou

Vos spécialistes treks et routes incas au Pérou

Recherche

Choix par cordillères

De la cordillère Blanche à Huayhuash par la route inca (11 j.)

  • Voyage sur mesure : oui, nous contacter.
  • Difficulté : Engagé




Points fortsJour par jourCarte(s)Compris / Non compris

L’Inka Naani, du nom donné à la grande route inca dans la région de Huaraz, est sans aucun doute un des plus beaux tronçons des chemins préhispaniques de la cordillère des Andes : voies larges et empierrées utilisées par les riverains, ruines et tambos isolés dans lesquels vivent des paysans, restes de ponts, la cité de Huanuco Pampa, le plus grand site de l’époque inca en dehors de la région de Cusco, niché sur un haut plateau battu par les vents.

Nous vous proposons dans ce programme atypique de combiner un des plus beaux tronçons de route inca avec une traversée Nord de la cordillère de Huayhuash. A la hauteur de Baños, nous bifurquerons plein Ouest pour nous imprégner des sommets mythiques de cette chaîne de montagne sauvage et particulièrement spectaculaire. Ce voyage est un double rendez-vous : avec l’histoire des chemins pré-hispaniques et avec la plus esthétique des cordillères péruviennes.

Jour 1 : HUARAZ – CHAVIN – HUARI
Départ de Huaraz tôt le matin pour traverser la cordillère Blanche par la voie Sud, offrant un panorama spectaculaire sur les glaciers de la région. Après le passage du tunnel de Kahuish (4500 mètres d’altitude), nous redescendons dans une vallée verdoyante pour visiter les ruines de Chavin de Huantar (3164 m), foyer de la première grande culture régionale des Andes péruviennes, où se trouve également un musée. Puis nous poursuivons vers Huari, ville andine traditionnelle de taille moyenne, pour y passer la nuit. Après l’installation à l’hôtel, ce sera alors l’occasion des derniers préparatifs.

Temps de transport : 5 h 00

Jour 2 : CASTILLO – SAN CRISTOBAL DE TAMBO
Départ de Huari tôt le matin et transfert en bus local jusqu’au village de Castillo (3232 m). En chemin, nous aurons l’occasion de passer par le pont de Pomachaca et d’observer pour la première fois le Qhapaq Ñan. De Castillo, nous poursuivons à pied sur la route inca, large à certains endroits de près de 10 mètres et bordée de végétaux et de pierre. Après une visite des ruines de Soledad de Tambo, un ancien relais caravanier situé aujourd’hui au milieu de champs, nous poursuivons l’ascension vers le col de Waga Punta (4384 m). Peu avant le sommet, nous découvrons alors de magnifiques tronçons de routes pavées et d’escaliers en pierre, témoignages du travail d’ingénierie exceptionnelle lié aux chemins préhispaniques. Nous redescendons alors dans la quebrada de Taulli avant de remonter, par un petit col (4151 m), jusqu’au tambo de Quinjuahirca, non loin du village de San Cristobal de Tambo (4051 m). Après la visite des ruines, réutilisées par les bergers, nous bivouaquons dans la cour de l’école, une belle occasion de rencontrer les habitants du hameau.

Temps de marche : 6 h 30
Dénivelé : - 550 mètres, + 1250 mètres

Jour 3 : SAN CRISTOBAL DE TAMBO – TAPARAKO
Une longue et magnifique journée de marche nous attend, avec près de 23 kilomètres à vol d’oiseau au programme. Le chemin inca, toujours aussi visible, dévale jusqu’au village minier d’Ayash (3756 m), avant de remonter jusqu’aux abords de Huamanin, hameau rude au milieu de la puna, offrant un nouveau visage du chemin. Après le col (4438 m), nous passons la ligne de partage des eaux entre l’Amazonie et le Pacifique, frontière entre l’Ancash et Huanuco, puis nous nous engageons dans une haute vallée silencieuse, constellée de fermes aux maisons de pierres nichées au milieu de ruines : tambos, murs de soutènements et routes pavées ponctuent notre marche jusque Taparako (3978 m). Nuit à proximité des ruines.

Temps de marche : 7 h 00
Dénivelé : - 750 m, + 750 m

Jour 4 : TAPARAKO – COLPA
Nous longeons la vallée de la rivière Taparako jusqu’à San Lorenzo de Isco, en alternant entre des vallons étroits, des tronçons de chemin empierrés et des arbres de queñual, du nom d’une essence native des Andes péruviennes. Le chemin est parcouru uniquement par des cavaliers se rendant des leurs villages, ainsi que par des éleveurs. Peu à peu nous observons la vallée s’ouvrir sur le haut plateau de Huanucopampa, porte d’entrée de la région aboutissant à la cordillère de Huayhuash et de Raura. La journée s’achève par une descente à flanc de falaise sur un beau tronçon du chemin inca, fortement érodé. Bivouac â coté du pont de Colpa (3307 m), non loin de la rivière Vizcarra.

Temps de marche : 6 h 30
Dénivelé : - 750 m, + 100 m

Jour 5 : COLPA - HUANUCOPAMPA
L’étape du jour est ici très courte, juste le temps de traverser la rivière Vizcarra, monter sur le plateau et marcher jusqu’au site de Huanucopampa. Le reste de la journée est évidemment dédié à la visite de ces vestiges exceptionnels, principal foyer urbain, administratif et politique de l’époque inca en dehors de la région de Cusco. L’ushnu central, héliocentré, est au cœur d’un vaste ensemble d’habitations, de réserves (colcas), de places et d’édifices, tels que les kallankas. Partout autour se dresse le plateau battu par les vents, si rugueux qu’il fut abandonné par les Espagnols, qui allèrent fonder la ville de Huanuco à plusieurs jours de marche de là. La visite se termine par le palais et les bains royaux. Bivouac à côté du site archéologique.

Temps de marche : 2 h 45
Dénivelé : + 340 m

Jour 6 : HUANUCOPAMPA – RIO NUPE
La journée démarre par une traversée spectaculaire du plateau par la route inca, parfaitement visible. Celle-ci serpente pendant plusieurs heures au milieu de petits vallons ruraux parsemés de champs, de plaines et de hameaux aux maisons de pierre ou d’adobe. Nous passons encore un col à plus de 4000 mètres avant de redescendre dans la vallée de la rivière Nupe, non loin de Baños (3400 m), où nous installons le campement. La fin de la journée sera l’occasion de visiter les bains thermaux en pierre monumentales incas, encore utilisés aujourd’hui par les riverains dans une atmosphère joyeuse. Ils sont ouverts à tous.

Temps de marche : 7 h 00
Dénivelé : - 500 m, + 850 m

Jour 7 : RIO NUPE – LAGUNE TUCTO
Nous laissons derrière nous le rio Nupe et la grande route inca pour viser le second objectif de notre voyage : la cordillère de Huayhuash. Nous contournons pour cela la montagne Calashpampa qui veille sur le village de Baños et reprendrons vite de l’altitude sur les premiers contreforts de cette cordillère. Les montagnes russes qui nous attendent nous réserveront de magnifiques panoramas sur le versant Est de ce massif mythique. Nous pouvons déjà apercevoir ses plus hauts sommets avant de redescendre établir notre camp sur les bords de la petite lagune de Tucto (4 260 m).

Temps de marche : 5 h 30
Dénivelé : + 1 100 m, - 250 m

Jour 7 : LAGUNE TUCTO – LAGUNE MITUCOCHA
Journée consacrée à découvrir les modes de vie montagnards de la région : nous croisons des petites estancias investies le temps de la saison sèche, des hameaux cachés à l’abri de vallées encaissés et où les habitants dédient leur temps à la culture de la pomme de terre et à l’élevage de moutons et camélidés. L’étape est volontairement courte pour nous donner l’occasion, dans l’après-midi, d’explorer les alentours de notre camp, installé sur les rives de la lagune Mitucocha (4 250 m). Un bivouac exceptionnel au pied du Yerupaja Chico.

Temps de marche : 5 h 00
Dénivelé : + 250 m, - 250 m

Jour 8 : LAGUNE MITUCOCHA – JANATOCA PAMPA
Une journée plus engagée que la veille pour nous permettre de basculer sur le versant occidental de la cordillère: dans la matinée, nous suivons les rives de la rivière Janca, origine de l’un des plus grands fleuves du bassin amazonien, le Marañon longtemps considéré comme source de l’Amazone avant que celle-ci ne soit établie dans la région d’Arequipa. Nous passerons alors un col, Cacanapunta (4 660 m), avant de plonger dans la vallée opposée, pour rejoindre notre camp dans la petite pampa de Janacota (4 170 m).

Temps de marche : 6 h 30
Dénivelé : + 450 m, - 490 m

Jour 9 : JANACOTA PAMPA – LAGUNE JAHUACOCHA
le sentier bifurque sur les flancs de l´épaule Nord du Cerro Mexico. L’ascension en S jusqu’au col de Rondoy et Sambuya (4 750 m) est soutenue, mais le panorama au sommet nous fera vite oublier l’effort. Observation des glaciers alentours : le Rondoy (5 870 m), le Jirishanca (6 094 m) et le Yerupajà (6 634 m), avant d’entamer la longue descente vers les lagunes Solteracocha puis Jahuacocha (4050 m), oú nous établissons notre bivouac. Nuit en campement.

Temps de marche : 6 h 00
Dénivelé : + 580 m, - 700 m

Jour 10 : LAGUNE JAHUACOCHA
Petit déjeuner. L'emplacement idéal de cet ultime camp invite à l'exploration. Nous pouvons au choix, soit nous rendre au col Rondoy, à 4 750 m, pour observer de plus près le chapelet de sommets (Jirishanca, Rondoy, Siula...), soit essayer de parvenir aux lagunes Rasaq ou Barrosa au pied de ces géants. Dans tous les cas, une dernière journée riche en découvertes nous attend pour ponctuer ce trek. Retour au bivouac de la lagune Jahuacocha. Dîner et nuit au campement.

Temps de marche : 6 h 30
Dénivelé : + 800 m, - 800 m environ (quelle que soit l'option choisie).

Jour 11 : JAHUACOCHA – LLAMAC – HUARAZ
Petit déjeuner tôt la matin. Nous descendons le long de la rivière Jahuacocha, puis de la rivière Achin, jusqu’au village de Llamac (3 250 m), point d'arrivée de notre trek. Retour en véhicule privé et transfert à l’hôtel à Huaraz. Dîner libre.

Temps de marche : 4 h 30
Dénivelé : + 220 m, - 1020 m
Temps de route : 4 h 30 environ

COMPRIS :
·    Transport en véhicule privé pour rejoindre le départ du trek depuis Huaraz et retourner à Huaraz en fin de trek.
·    Guide de trek qualifié francophone, spécialiste de la Cordillère Blanche (et son assistant à partir de 8 participants).
·    Repas mentionnés. Variés et énergétiques. Chauds matin et soir, snacks à midi.
·    Cuisinier (et son assistant à partir de 6 participants).
·    Muletiers et leurs mules pour le portage du matériel collectif et personnel (sauf sac de jour).
·    L' équipement collectif de campement : Tentes 3 places (type North Face V25 ou équivalent) pour deux personnes, tente cuisine, tente mess, tente toilettes, douche solaire.
·    Trousse de soins de premiers secours : responsabilité du guide.
·    Bouteille d’oxygène.
·    Cheval de secours en cas d’urgence.

NON COMPRIS
·    L’équipement individuel (sauf les tapis de sol, qui vous seront fournis) : 2 sacs, l’un d’environ 60 litres pour vos effets personnels, l’autre d’environ 30  litres comme sac de jours, chaussures de trek à tiges hautes, vêtements chauds et isolants (impératif veste type goretex ou équivalent), polaires, sous-vêtements chauds, gants, bonnet, casquette, crème solaire (minimum indice 40), lunettes solaires (minimum indice 3), bâtons de marche (facultatifs), sac de couchage (grand froid, type - 10 degrés Confort), matelas autogonflants (en complément de ceux fournis), lampe frontale, chaussures ou sandales confortables pour les soirées au bivouac, couverture de survie.
·    La pharmacie personnelle si traitements ou soins spéciaux.
·    Des pastilles désinfectantes type micropur.
·    Les repas mentionnés « libres » à Huaraz (compter 3 à 8 $us par personne/repas).
·    L’assurance voyage obligatoire.
·    Pourboires aux guides, muletiers, cuisiniers.
·    Les permis de séjour aux communautés de Huayhuash : environ 25 USD / personne.

Projets des guides Yunka Trek

Yunka Images (photos) / Qhapaq Ñan (routes incas)

Yunka Images

Qhapaq Nan

 

Contactez-nous

Yunka Trek est le premier groupement francophone de guides de trek du Pérou :

  • Partez accompagnés des meilleurs spécialistes de trek et des routes incas
  • Profitez de l'expérience de passionnés du Pérou vivant dans la cordillère des Andes

Stéphane This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. 07 68 11 52 32
>> (0051) 949 107 887

Sébastien This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (0051) 953 247 989

Suivez-nous

Participez à l'aventure Yunka Trek !

 

Twitter